Présentation

  • : Bibliothèque de Saint Savournin
  • Bibliothèque de Saint Savournin
  • : Pour tout savoir sur ce qui se passe à la bibliothèque de Saint Savournin (13)
  • Contact

La bibliothèque est un lieu public. Pendant les heures d'ouverture, vous pouvez y venir sans être inscrit si vous n'empruntez pas de documents.  Les animations et expositions sont ouvertes à tous sans restriction. Invitez vos amis !

Rechercher Sur Le Blog

S'inscrire à la bibliothèque, c'est gratuit pour tout le monde !

22 septembre 2015 2 22 /09 /septembre /2015 08:36

Les coups de coeur de Béatrice

 

26a de Diana Evans

Le royaume de Bessi et Georgia, jumelles nées d'un père anglais et d'une mère nigériane, c'est le 26a, le grenier du 26, Waifer Avenue, dans une banlieue populaire de Londres. Un royaume peuplé de secrets et de rêves, dans lequel on n'est invité que si l'on frappe à la porte. Aux étages inférieurs, ne règne pas la même harmonie...

Ce roman de l'anglo-nigériane Diana Evans a reçu le Orange Booker Prize du premier roman en 2005. Il est très difficile à raconter car très différent de tout ce que Béatrice avait lu jusqu'ici. Le thème de la gemmellité est au coeur de la narration.

 

La bibliothèque des coeurs cabossés de Katarina Bivald

Sara Lindqvist, 28 ans, habite Haninge en Suède. Amy Harris, 65 ans, vit dans l'Iowa. Suite à un échange épistolaire de deux années, la jeune femme se décide à rendre visite à Amy, mais à son arrivée, elle apprend avec stupeur son décès. Perdue dans la petite ville américaine de Broken Wheel, elle rencontre plusieurs personnes qui l'aident à monter une librairie.

Un livre qui vous rend joyeux et vous met de bonne humeur ! A prendre et à lire au second degré.

 

Miniaturiste de Jessie Burton

Amsterdam, 1686. Nella, 18 ans, s'installe dans l'opulente demeure que Johannes, le marchand d'âge mûr qu'elle vient d'épouser, partage avec sa soeur. En cadeau de mariage, il lui offre une maison de poupée reproduisant la leur, qu'elle entreprend d'animer grâce à un miniaturiste. Les créations de l'artisan lèvent peu à peu le voile sur les mystères de la maison et de ses occupants. Premier roman.

Ce roman qui se déroule sur un très court laps de temps - quelques mois entre octobre 1686 et janvier 1687 - est passionnant et très bien écrit. A ne pas rater !

 

Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie

Ifemelu et Obinze, lycéens issus de milieux favorisés, tombent amoureux l'un de l'autre. Leur pays, le Nigeria, est sous le joug d'une dictature militaire et ils rêvent de partir en Amérique. Leur expérience de l'exil se révèle plus compliquée que prévu : Ifemelu découvre le racisme de l'Amérique, tandis qu'Obinze vit un cauchemar en Angleterre. Quinze ans plus tard, ils se retrouvent au Nigeria.

Une histoire dense, concrète et passionnante avec des personnages hauts en couleur font de cette lecture un moment que l'on n'oublie pas.

 

Les coups de coeur de Catherine

 

Miss Alabama et ses petits secrets de Fannie Flagg

Maggie Fortenberry a pris une grande décision en s'appuyant sur seize bonnes raisons : elle va se suicider. Maintenant que la date est décidée, Maggie se consacre méticuleusement à régler les derniers détails, tenant à jour la liste des choses qu'il lui reste à faire avant de disparaître. Obligée de retarder son projet, elle découvre que la vie lui réserve encore de nombreuses surprises.

Une lecture d'été très sympathique dans ce monde de brutes.

 

 

Rêves oubliés de Leonor de Recondo

Cette saga relate le destin d'une famille de républicains basques, de leur fuite, en 1936, pour trouver refuge dans une ferme des Landes, à l'après-guerre.

Leonor de Recondo a toujours une très belle écriture, sur des romans courts publiés aux éditions Sabine Wespieser ce qui rajoute encore au plaisir de la lecture.  Ce roman est un hommage sans pathos à une famille d'exilés. Des extraits de journal intime se mêlent à la trame narrative.

 

 

Les hommes meurent, les femmes vieillissent de Isabelle Desesquelles

Dix clientes de l'Eden, l'institut de beauté d'Alice, des femmes de tous âges issues de la même famille, s'interrogent sur leur vie affective. Elles évoquent tour à tour l'absence de l'être aimé, le pouvoir du chagrin et de la mémoire, la quête d'absolu, l'oubli, l'amour et la vieillesse.

Voici un roman bien typé où l'héroïne écoute parler les peaux des clientes de son institut de beauté. La parole est laissée tour à tour à chacun des personnages.

 

L'autre moitié du soleil de Chimamanda Ngozi Adichie

Récit des amours de jumelles, de l'indépendance nigériane au début des années 1960 à la guerre du Biafra à la fin de la décennie. Olanna est amoureuse d'Odenigbo, un intellectuel engagé, tandis que sa soeur Kainene vit une relation secrète avec Richard, un journaliste blanc, le tout sous le regard d'Ugwu, jeune villageois devenu boy d'Odenigbo. Orange Prize 2007.
Chimamanda Adichie a eu du succès auprès des lectrices. Ce roman-ci a pour cadre la guerre de cessession entre le Nigeria et le Biaffra de 1967 à 1970. On y découvre les espoirs déçus des intellectuels, la difficulté pour les couples mixtes de vivre dans la société africaine.
 
 
Les coups de coeur de Véronique
 
Calme et attentif comme une grenouille de Eline Snel

Partager cet article

Repost 0

commentaires