Présentation

  • : Bibliothèque de Saint Savournin
  • Bibliothèque de Saint Savournin
  • : Pour tout savoir sur ce qui se passe à la bibliothèque de Saint Savournin (13)
  • Contact

La bibliothèque est un lieu public. Pendant les heures d'ouverture, vous pouvez y venir sans être inscrit si vous n'empruntez pas de documents.  Les animations et expositions sont ouvertes à tous sans restriction. Invitez vos amis !

Rechercher Sur Le Blog

S'inscrire à la bibliothèque, c'est gratuit pour tout le monde !

28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 08:11

La discussion de la soirée a tourné principalement autour de deux ouvrages :

 

Le Turquetto de Metin Arditi

Ce titre a été acquis dans le cadre de la rentrée littéraire 2011.

Metin Arditi habite la Suisse, où il enseigne à l'Ecole polytechnique et préside l'Orchestre de la Suisse romande. Toute son oeuvre romanesque est publiée chez Actes Sud.

Ce roman qui mêle histoire et art  a enthousiasmé Linden et Gérard. Les personnages sont fascinants, l'histoire foisonnante.

 

Le Quintet de l'Islam de Tariq Ali

Le quintet de l'Islam comporte 5 titres qui peuvent se lire indépendamment les uns des autres mais qui ont en commun de poser la question de la présence de l'Islam et de son rôle dans différents lieux et à différentes époques : Un Sultan à Palerme, Le Livre de Saladin, L'Ombre des grenadiers, La Femme de pierre, La Nuit du papillon d'or.

Tariq Ali est né à Lahore (Inde) en 1943. Figure prépondérante de l'extrême gauche antilibérale au Royaume-Uni, il est l'auteur d'essais politiques et historiques ainsi que de deux cycles romanesques. Éditeur à Londres, il écrit également pour le théâtre, le cinéma et la télévision.

Véronique, Claude et Françoise ont beaucoup aimé pour la belle écriture de l'auteur, les références historiques et le ton tantôt drôle, tantôt passionné des différents récits. Le remarquable travail éditorial de Sabine Wespieser a été salué (qualité des auteurs, qualité de l'objet livre).

 

Le point commun de ses ouvrages, qui a touché les lecteurs, est la mise en avant du rôle de la religion, facteur d'exclusion ou de tolérance.

Partager cet article

Repost 0

commentaires