Présentation

  • : Bibliothèque de Saint Savournin
  • Bibliothèque de Saint Savournin
  • : Pour tout savoir sur ce qui se passe à la bibliothèque de Saint Savournin (13)
  • Contact

La bibliothèque est un lieu public. Pendant les heures d'ouverture, vous pouvez y venir sans être inscrit si vous n'empruntez pas de documents.  Les animations et expositions sont ouvertes à tous sans restriction. Invitez vos amis !

Rechercher Sur Le Blog

S'inscrire à la bibliothèque, c'est gratuit pour tout le monde !

23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 18:35

tokonoma

 

Nom du passeur : Kenichi Yamamoto

Lieu de découverte : "Le secret du maître de thé", un roman japonais, très lent et qui raconte par le menu tous les secrets de la cérémonie du thé et les relations qu'entretiennent les grands maîtres avec le zen. Une atmosphère étrange et décalée. J'ai lu tout le roman sans chercher la définition de ce mot qui n'est pas expliqué, mais que j'ai pu deviné par intuition. J'en découvre la définition avec vous pour le mettre dans la malle.

 

 

Le tokonoma est une petite alcôve au plancher surélevé en tatami où l'on expose des calligraphies, des estampes sous différents formats, des plantes (ikebana, bonsaï, kusamono), des objets d'art ou autres okimono (statuettes ornementales). C'est un élément essentiel de la décoration traditionnelle de l'intérieur japonais (washitsu). Les tokonoma apparurent à la fin de l'ère Muromachi (vers le XVIe siècle), dans les maisons de style shoin et furent tout d'abord conçus pour les maisons de thé (chashitsu). À partir du XVIIe siècle, ils commencèrent à intégrer les palais puis furent finalement également adoptés par les gens du commun. (Source : Wikipedia)

Partager cet article

Repost 0

commentaires