Présentation

  • : Bibliothèque de Saint Savournin
  • Bibliothèque de Saint Savournin
  • : Pour tout savoir sur ce qui se passe à la bibliothèque de Saint Savournin (13)
  • Contact

La bibliothèque est un lieu public. Pendant les heures d'ouverture, vous pouvez y venir sans être inscrit si vous n'empruntez pas de documents.  Les animations et expositions sont ouvertes à tous sans restriction. Invitez vos amis !

Rechercher Sur Le Blog

S'inscrire à la bibliothèque, c'est gratuit pour tout le monde !

26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 09:30

Les coups de coeur de Fanfan

 

La Couronne verte de Laura Kasischke

Trois adolescentes américaines, Anne, Michelle et Terri, partent au Mexique pour leurs vacances. Lorsque Ander propose de leur faire visiter les ruines mayas, Anne et Michelle décident de le suivre. Anne oblige son amie à rentrer à l'hôtel dans la voiture des garçons qu'elle vient de rencontrer. Lors d'un détour au Club Med, elles seront entraînées dans une beuverie d'adolescents qui tourne mal.

Ce roman tourne toujours autour du sujet de prédilection de Laura Kasischke : l'adolescence. Il y est aussi question de procréation médicalement assistée, de la peur de l'autre. Un roman très fort.

 

70% acrylique 30% laine de Viola Di Grado
Camelia, 20 ans, et sa mère ne parlent plus depuis que le père de famille a été retrouvé mort en compagnie de sa maîtresse, suite à un accident de voiture. Elle communiquent avec un alphabet composé de regards.

Cette histoire est celle d'un huis-clos mère-fille complètement étouffant. Un premier roman violent à l'écriture particulière d'une jeune sicilienne un peu barrée qui avait fait sensation à la rentrée littéraire 2012.

 

 

 

Le coup de coeur de Philippe

 

Tigres de guerre de David Gibbins

Réduits en esclavage à la suite de la défaite de Carrhae, Lucinius et une partie de la XVe légion sont parvenus à s'enfuir. Un périple de plus de trente ans a conduit une poignée de survivants aux limites de ce qui fut l'empire d'Alexandre. Lucinius veut revoir Rome et son fils. Les autres rêvent des richesses du tombeau de Shi Huangdi. Leurs chemins se séparent et, avec eux, les deux parties du Joyau Céleste qui, réunies, donnent l'immortalité. Les guerriers-tigres sont déterminés à s'en emparer.

Du roman d'aventures pur jus avec en sus quelques scènes un peu gore de sacrifices humains... Voilà un livre que Philippe a lu d'une traite tout en se déplaçant dans l'espace et le temps.

 

Les coups de coeur de Linden

 

Sunset Park de Paul Auster

Ce roman explore les capacités de dévastation des traumatismes enfouis lorsque ces derniers viennent, de surcroît, à se trouver relayés par la cruelle évolution des sociétés matérialistes contemporaines.

Paul Auster nous raconte la vie d'un jeune homme qui va se croire coupable de la mort de son demi-frère. Les personnages sont très attachants et on a toujours envie d'en savoir davantage sur eux. L'auteur cite également beaucoup d'autres romans et films que l'on a aussi envie de découvrir.

 

 

Le Choeur des femmes de Martin Winckler
Jean Atwood est en fin d'internat à l'hôpital et vise un poste de chef de clinique en chirurgie gynécologique. Il est envoyé dans un service consacré à la médecine des femmes, dirigé par le docteur Karma. La rencontre entre ces médecins ne ressemblera pas à ce que Jean avait imaginé.

Un pavé, un auteur français contemporain : a priori tout ce que Linden ne recherche pas ! Mais il n'y a définitivement pas une page de trop pour cette histoire de femmes qui se passe dans le milieu médical de la gynécologie.

 

 

Un Verger au Pakistan de Peter Hobbs
Au Pakistan, un adolescent mène une vie simple et heureuse, entouré de sa famille. Un jour, subjugué par la beauté d'une jeune fille, il lui offre un fruit. Mais Saba est la fille d'un puissant politicien, et, pour prix de son impudence, le jeune garçon est jeté dans une prison sordide où il croupira pendant 15 ans, n'échappant à la folie que grâce au souvenir de sa bien-aimée...
Une superbe histoire qui se déroule dans un monde à la fois terrible et très beau. C'est écrit comme un conte oriental, bien que l'auteur soit anglais, et très apaisant.

C'est aussi un coup de coeur de Véronique

 

Les coups de coeur de Claude

 

Traders, hippies et hamsters de Marina Lewicka

Marcus et Doro, deux hippies vieillissants, décident de se marier et de réunir la communauté dans laquelle ils ont vécu pendant vingt ans. Cette réunion amène leurs enfants, Oolie-Anna, Clara et Serge à réévaluer l'idéal de leurs parents.

Voici un roman construit avec deux histoires parallèles qui auraient pu faire deux livres différents. Claude a été particulièrement intéressés par la partie qui décrit le mode de fonctionnement et de vie des traders.

 

 

 

La Note verte de Jean-Claude Ellena
Depuis 20 ans, Claude Naël, personnage exigeant et solitaire, compose les parfums de la société Robert Gallot. Alors qu'il s'apprête à lancer sa nouvelle fragrance féminine, il est évincé par un jeune homme prêt à suivre les tendances du marché en innovant sans cesse. Pour Claude, c'est le début d'une course contre la montre pour trouver la note qui donnera à sa création son caractère unique.

Cette histoire qui se passe dans le milieu du parfum se lit très vite. On y apprend beaucoup sur cet univers et notamment sur la problématique des droits d'auteur des "nez" sur leurs créations.

 

Le Gang de la clef à molette de Edward Abbey
Révoltés de voir le désert de l'Ouest américain défiguré par les grandes firmes industrielles, quatre insoumis décident d'entrer en lutte contre le monde industriel moderne. Ils vont détruire ponts, routes et voies ferrées qui dénaturent le désert et affronter les représentants de l'ordre et de la morale lancés à leur poursuite.
Le gros coup de coeur de Claude : texte complètement délirant. De plus sa lecture s'est télescopée avec le retour des USA de son copain photographe Vincent. Il se trouve que Vincent avait photographié des lieux où se déroule l'action du roman. Les aventures du gang se poursuivent dans "Le retour du gang de la clef à molette", disponible également à la bibliothèque.

Edward Abbey(1927-1989) est l'un des plus célèbres écrivains de l'Ouest américain. Le succès de Désert solitaire et celui du Gang de la Clef à Molette ont fait de lui une icône de la contre-culture et le pionnier d'une prise de conscience écologique aux États-Unis. À sa mort, il demanda à être enterré dans le désert. Aujourd'hui encore, personne ne sait où se trouve sa tombe. Toutes ses oeuvres sont rééditées chez Gallmeister dans la collection Nature Writing.

 

Les coups de coeur de Béatrice

 

Une autre femme de Anne Tyler

A 40 ans, Delia décide de tout plaquer : son mari médecin, ses trois enfants devenus adolescents, qui se détachent peu à peu d'elle, son quotidien de femme sans histoire. Mais la nouvelle vie qui l'attend n'est pas forcément plus réjouissante.

Un excellent livre avec une histoire très inhabituelle.

 

 

 

 

 

Heureux les heureux de Yasmina Reza
Une juxtaposition de vies bancales, plus ou moins reliées entre elles : des couples en crise, des solitaires, des amis. Une succession de monologues qui sont autant de stratégies de survie se répondant pour diversifier les points de vue sur une même situation et multiplier les versions d'une même existence. Prix littéraire du Monde 2013 (roman français), prix Marie Claire du roman féminin 2013.

Les destins amoureux de différents personnages se croisent à raison d'un personnage par chapitre. Contrairement à ce que pouvaient lui laisser craindre les critiques du roman de Yasmina Reza, Béatrice n'a pas trouvé ce livre déprimant par rapport à l'amour et aux relations conjugales.

 

Virgin suicides de Jeffrey Eugenides
Un groupe de jeunes gens évoque la vie des cinq filles Lisbon confinées dans leur villa de banlieue d'une petite ville américaine. Ils cherchent à rassembler les éléments du puzzle qui expliqueront peut-être les morts successives de ces adolescentes, symboles de l'innocence perdue, des vieilles certitudes, du dérèglement des sens.
Béatrice avait vu le film et souhaitait lire le livre. Première bonne surprise : texte est court ce qui est assez atypique dans l'oeuvre de J. Eugenides. Deuxième bonne surprise : l'histoire n'est pas glauque mais pose les problèmes de ces adolescentes.

 

Les coups de coeur de Catherine

 

Histoire couleur terre de Dong-Hwa Kim

Les émois amoureux de deux femmes - une mère et sa fille - au fil d’une existence toute simple marqué par les flux et les reflux du sentiment amoureux. La mère est veuve et exploite un petit restaurant dans un village rural de la Corée profonde. Les deux femmes vivent seules, et doivent souvent affronter les ragots que le qu’en-dira-t-on fait circuler sur le compte de la mère, que son veuvage est censé rendre “disponible”. Et de fait, celle-ci se comporte en femme libre. C’est cette liberté sensuelle et complice qu’elle saura partager avec sa fille, en toute simplicité, instituant entre elles une connivence profonde et généreuse...

Catherine se met finalement à la BD et elle aime ! Histoire couleur terre est un manwha, c'est-à-dire l'équivalent du manga japonais en Corée. Cet art y est aussi très développé et même de très belle qualité comme le montrent les dessins magnifiques en noir et blanc et ce récit d'une éducation "affectivo-sexuelle". Un des avantages du wanha pour les occidentaux est que le sens de lecture est le même que le notre.

 

Véro en mai de Yvan Pommaux

Au coeur de Mai 1968, Véro, 9 ans, entraînée par son grand frère, répète des slogans, se pose des questions et regarde la société changer autour d'elle.

Voici un album qui a la particularité de s'adresser plutôt aux adultes, et encore plus particulièrement aux adultes nés dans les années 50 et au début des années 60. Yvan Pommaux restitue à merveille l'atmosphère des années 60 à travers une foule de petits détails : qui se souvient des bouli-bouli qui servaient à attacher les couettes ? Et parallèlement, il y a l'intérêt du texte qui nous rappelle à travers les yeux d'une gamine de 9 ans ce qu'a représenté mai 1968 pour toute une génération.

Coup de coeur également de Véro la biblio

 

La gauche n'a plus droit à l'erreur : chômage, précarité, crise financière : arrêtez les rustines ! de Michel Rocard  et Pierre Larrouturou
L'ancien Premier ministre et l'économiste soulignent les risques d'aggravation de la crise économique déclenchée en 2008 et font des propositions alternatives pour y mettre fin en France.

Une fois n'est pas coutume, un essai est présenté au Club lecture. D'après Catherine, le texte est clair et très bien expliqué, même si selon elle il ne répond aux injonctions du titre. La démonstration pédagogique est intéressante même si l'on n'est pas de gauche. Les auteurs reprennent en particulier la thèse des 35 heures (voire moins) pour rendre possible le partage du travail.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires