Présentation

  • : Bibliothèque de Saint Savournin
  • Bibliothèque de Saint Savournin
  • : Pour tout savoir sur ce qui se passe à la bibliothèque de Saint Savournin (13)
  • Contact

La bibliothèque est un lieu public. Pendant les heures d'ouverture, vous pouvez y venir sans être inscrit si vous n'empruntez pas de documents.  Les animations et expositions sont ouvertes à tous sans restriction. Invitez vos amis !

Rechercher Sur Le Blog

S'inscrire à la bibliothèque, c'est gratuit pour tout le monde !

6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 15:26

Parce qu'il est parfois bon de se rappeler pourquoi on fait ce métier et qu'il n'y a a priori pas de raisons de ne pas le faire dans la bonne humeur. Bravo et merci les collègues ! En plus vous prouvez que nos talents sont vraiment multiples...

Partager cet article

Repost 0
29 juillet 2016 5 29 /07 /juillet /2016 09:18

L'été, c'est le moment rêvé pour faire des tests. Celui-ci est proposé par le site Actualitté et vous propose de savoir quel type de lecteur sommeille en vous.

Partager cet article

Repost 0
23 avril 2016 6 23 /04 /avril /2016 08:01

Il semblerait que même dans les mouvements les plus à la pointe (de la contestation), le papier ne soit pas complètement mort. Et ça fait du bien ! Sinon, debout ou assis, les problématiques ont l'air très semblables. C'est juste les choix de livres qui sont un peu plus orientés... Une bibliothèque spécialisée quoi.

 

BiblioDebout : ce qu'on apprend en tenant une bibliothèque éphémère - un article de Claire Richard de L'Obs avec Rue 89

 

Pourquoi nous sommes à Nuit Debout

Après les potagers, les bibliothèques

Partager cet article

Repost 0
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 15:50

A l'heure où les maires de tout bord, y compris Rémi Marcengo, maire de Saint Savournin, se mobilisent pour dénoncer la baisse de la Dotation Globale de Fonctionnement -DGF- par l'Etat (la pétition se trouve ici), les propos de certains ministres hérissent dangereusement le poil d'une fonctionnaire territoriale de la filière culturelle :

La semaine dernière, dans un entretien publié dans Les Échos, la ministre Marylise Lebranchu, de la Décentralisation et la Fonction publique, a lâché une phrase qui a fait bondir les professionnels de l'information et de la documentation. « Les médiathèques sont-elles un équipement toujours d’actualité au XXIe siècle ? », a-t-elle interrogé alors qu'elle évoquait les dotations accordées aux collectivités.

L'IABD, Interassociation Archives Bibliothèques Documentation, a souhaité répondre à la ministre avec un communiqué plutôt concis : "Les bibliothèques et les médiathèques] sont bien souvent les premiers équipements culturels d’une commune. Elles demeurent l’un des principaux accès libres et gratuits à l’information, aux savoirs et à la culture. En prise avec la révolution numérique, elles sont aussi des vecteurs de lien social."

Et comme nous ne sommes plus à une contradiction près, fin mars, Fleur Pellerin, ministre de la Culture, a confié une mission à Sylvie Robert, portant sur l’adaptation des horaires d’ouvertures pour les bibliothèques, dans lequel on pouvait lire :

"Dans une société confrontée à la remise en cause des valeurs de liberté, de tolérance et de laïcité, les bibliothèques ont un rôle central à jouer. Symboles de la liberté de pensée et de publication, ce sont des lieux de partage, des espaces de rencontre, de débat et de dialogue, dépositaires de la mémoire d’un peuple et de la diversité de ses points de vue. Le rôle des bibliothèques au service de l’échange et de la tolérance doit être plus que jamais souligné et encouragé, en leur permettant notamment de toucher un public toujours plus large ; c’est le sens de la mission confiée par la ministre à Sylvie Robert."

Alors si quelqu'un peut m'expliquer...

Je rajouterai  à ces commentaires : quid de la montée de l'illétrisme, quid de la fracture numérique, quid de l'égalité des territoires face à l'accès à la connaissance, quid de la baisse des budgets et des personnels dans tous les domaines de la culture... ? A quand le retour de la barbarie ? Ce qui pourrait paraître du débat interne concernera chacun d'entre nous en tant que citoyen à très court terme.

Ce métier oblige décidément à une lutte permanente pour faire reconnaître notre travail et son utrilité, et nous ne sommes même pas reconnus par nos propres institutions. Dur !

Il me vient à l'esprit cette chanson de Brel (Bruxelles), car mieux vaut finir par en rire et chanter :

"...Et sur l'impériale
Le coeur dans les étoiles
Il y avait mon grand-père
Il y avait ma grand-mère
Il était militaire
Elle était fonctionnaire
Il pensait pas elle pensait rien
Et on voudrait que je sois malin..."

 

Véronique

 

dessin paru dans The New Yorker et collecté par Jean-Loup Chiflet

dessin paru dans The New Yorker et collecté par Jean-Loup Chiflet

Partager cet article

Repost 0
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 15:08

Une description humoristique d'une part du travail effectué sur un médiabus, sur le ton de la série "Bref".

Écrit, interprété et réalisé par l'équipe de la médiathèque Marcel Pagnol à Aubagne.

Partager cet article

Repost 0
24 juillet 2015 5 24 /07 /juillet /2015 08:14
La Bibliambule

La tendance est au mobile, au nomade... Et nous voilà accrochés ou phagocytés par de la technologie de pointe ! Cette création/invention de deux jeunes designers est belle, écolo, ludique et en même temps, on se dit : comment n'y a-t-on pas pensé plus tôt ?

La Bibliambule se base en tout cas sur un plaisir très ancien : un hamac et de la lecture, j'adore !

Un article complet sur Actualitte

Partager cet article

Repost 0
12 avril 2014 6 12 /04 /avril /2014 10:32

Gaspard a son livre préféré : "Le plus grand livre du monde" de Richard Scarry. Ce livre fait effectivement 60 cm de haut par 40 cm de large et il est rempli d'images formidables pour les petits garçons (et aussi pour les petites filles !).

 

 

Donc, dès que le livre est disponible à la bibliothèque, il l'emprunte. Mais la famille prend aussi d'autres documents. Et Patricia, la maman, commençait à trouver qu'il lui manquait des bras pour tout transporter. Alors elle a fabriqué, pour la première fois de sa vie, un sac. Mais pas n'importe quel sac : le plus grand sac du monde pour mettre le plus grand livre du monde et tous les autres trucs qu'on rapporte de la bibliothèque. Le chef d'oeuvre est pris ci-dessous en photo dans son environnement naturel...

Bravo Patricia !

Le plus grand sac du monde

Partager cet article

Repost 0
12 avril 2014 6 12 /04 /avril /2014 10:22

Depuis longtemps déjà, la bibliothèque était régulièrement envahie d'effluves désagréables dont personne n'arrivait à trouver la cause, même si on devinait facilement l'origine.

Depuis mardi 8 avril, en plus de la musique, il y a la chanson : de l'eau douteuse s'est mise à sourdre derrière une plinthe ! Et hop, un coup de balai espagnol, et hop, deux coups de balai espagnol... Un seau plein... Allô les services techniques, il y a un gros problème.

Des barrages de serpillères sont mis en place pour stopper l'avancée des eaux, l'encens brûle toute la journée comme dans un temple bouddhiste et M. Vella est missionné pour enquêter.

Après quelques trous dans la cloison, la cause du désordre est identifiée et lundi 14 avril les travaux seront faits.

La bibliothèque va reprendre son activité dès mercredi dans une ambiance moins "parfumée".

Merci les services techniques de la mairie et Saint Savournin Plomberie !

Prout de mammouth, ça schmouth !
Prout de mammouth, ça schmouth !
Prout de mammouth, ça schmouth !

Partager cet article

Repost 0
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 15:41

Une édition originale d'un ouvrage de Charles Darwin vient d'être rendue à la bibliothèque australienne où il avait été emprunté...il y a 122 ans.

Les plantes insectivores, de Charles Darwin, avait été emprunté à la bibliothèque de l'Ecole des arts de Camden, près de Sydney, en 1889. Il a été rendu début juin à la bibliothèque, qui appartient à présent à la municipalité de Camden.

"Ca a été un long voyage, autant que nous puissions en juger", a déclaré Linda Campbell, membre des autorités municipales.

L'ouvrage a fait partie pendant cinquante ans de la collection d'un vétérinaire désormais à la retraite, Ron Hyne. Il a donné le livre, avec d'autres, à l'université de Sydney le mois dernier.

L'université a alors découvert le tampon signalant qu'il avait été emprunté à la bibliothèque de Camden et a décidé de retourner l'ouvrage, avec quelque 122 ans de retard.

Ron Hyne ne se souvient plus comment le livre est arrivé dans sa collection, mais il pense qu'il lui a été offert par un confrère vétérinaire ou par un professeur de l'université de Sydney dans les années 50.

"Je me suis trituré l'esprit pour me souvenir d'où m'est arrivé ce livre et depuis combien de temps exactement je l'ai chez moi", a-t-il déclaré.

Selon Linda Campbell, le livre, qui compte plusieurs illustrations de plantes en noir et blanc, est en excellente condition au regard de son âge.

Les autorités n'ont pas encore demandé d'expertise sur sa valeur financière.

Le livre pourra être consulté mais ne pourra plus désormais être emprunté.

Le naturaliste anglais Charles Darwin (1809-1882) est considéré comme le père de la biologie moderne grâce à sa théorie relatée dans L'Origine des Espèces, qui a remis l'homme à sa place en l'incluant dans la longue histoire de l'évolution des espèces.

(Source AFP)

Charles DARWIN Plantes insectivores. Reinwald, Paris, 1877, relié. Edition originale française traduite par E. Barbier sur l'édition originale anglaise de 1875.

Charles DARWIN Plantes insectivores. Reinwald, Paris, 1877, relié. Edition originale française traduite par E. Barbier sur l'édition originale anglaise de 1875.

L'ouvrage a fait partie pendant cinquante ans de la collection d'un vétérinaire désormais à la retraite, Ron Hyne. Il a donné le livre, avec d'autres, à l'université de Sydney le mois dernier.

L'université a alors découvert le tampon signalant qu'il avait été emprunté à la bibliothèque de Camden et a décidé de retourner l'ouvrage, avec quelque 122 ans de retard.

Ron Hyne ne se souvient plus comment le livre est arrivé dans sa collection, mais il pense qu'il lui a été offert par un confrère vétérinaire ou par un professeur de l'université de Sydney dans les années 50.

"Je me suis trituré l'esprit pour me souvenir d'où m'est arrivé ce livre et depuis combien de temps exactement je l'ai chez moi", a-t-il déclaré.

Selon Linda Campbell, le livre, qui compte plusieurs illustrations de plantes en noir et blanc, est en excellente condition au regard de son âge.

Les autorités n'ont pas encore demandé d'expertise sur sa valeur financière.

Le livre pourra être consulté mais ne pourra plus désormais être emprunté.

Le naturaliste anglais Charles Darwin (1809-1882) est considéré comme le père de la biologie moderne grâce à sa théorie relatée dans L'Origine des Espèces, qui a remis l'homme à sa place en l'incluant dans la longue histoire de l'évolution des espèces.

(Source AFP)

Bibliothèque de Camden, près de Sydney, Australie

Bibliothèque de Camden, près de Sydney, Australie

Partager cet article

Repost 0
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 12:40

Jory Enck n'enfreindra sans doute plus le règlement de la bibliothèque. Ce jeune texan vient de passer 24 heures en prison. Motif : il n'avait pas rendu un livre emprunté depuis... 2010.

Il faut dire que que les bibliothécaires n'ont pas manqué de l'avertir. Mails de relance, coups de téléphone menaçants... Rien n'y a fait, le jeune homme âgé de 19 ans a fait la sourde oreille jusqu'à ce qu'un jour des policiers viennent sonner à sa porte. Les forces de l'ordre venaient simplement rechercher le guide de préparation au concours d'entrée au lycée emprunté trois ans plus tôt.

A cette occasion, la police locale a également embarqué le jeune homme. Moyennant le paiement d'une amende de 150 euros, Jory Enck a pu recouvrer la liberté après un jour et une nuit derrière les barreaux. Pendant ce temps, le livre en question a retrouvé sa place dans les rayonnages de la bibliothèque. 

Le Texas est particulièrement vigilant quant au rendu des livres dans les bibliothèques. Il y a un an, Katelyn Jageman, 4 ans, avait s'acquitter de 60 euros d’amende pour ne pas avoir rendu deux livres : "Dora l’exploratrice" et "La Belle au bois dormant".

Source : http://tempsreel.nouvelobs.com/l-histoire-du-soir/20131103.OBS3734/il-finit-en-prison-pour-ne-pas-avoir-rendu-son-livre.html

La ville de Copperas Cove (Texas) où s'est passée cette histoire incroyable...

La ville de Copperas Cove (Texas) où s'est passée cette histoire incroyable...

Partager cet article

Repost 0