Présentation

  • : Bibliothèque de Saint Savournin
  • Bibliothèque de Saint Savournin
  • : Pour tout savoir sur ce qui se passe à la bibliothèque de Saint Savournin (13)
  • Contact

La bibliothèque est un lieu public. Pendant les heures d'ouverture, vous pouvez y venir sans être inscrit si vous n'empruntez pas de documents.  Les animations et expositions sont ouvertes à tous sans restriction. Invitez vos amis !

Rechercher Sur Le Blog

S'inscrire à la bibliothèque, c'est gratuit pour tout le monde !

30 juin 2016 4 30 /06 /juin /2016 16:27

tohu-bohu

 

Nom du passeur : Catherine, lectrice et habituée du Club lecture

Lieu de découverte : Dans le récit autobiographique de Fabrice Luchini, "Comédie Française : ça a débuté comme ça", à la page 150.

Il cite Rimbaud : « … et les péninsules démarrées n’ont pas subi tohu-bohus plus triomphants »

 

D’abord, c’est un mot rigolo, à sonorité étrange… et pas très franco-française…Ensuite, Catherine s'est dit qu'elle devrait l’utiliser plus souvent…

Voici ce que son dictionnaire en dit :

Tohu-bohu : nom masculin invariable (elle ne sait si on doit adresser une remarque à Rimbaud ou à Fabrice Luchini pour leur S intempestif et non recommandé par l’Académie ?) D’un mot hébreu (voici donc pour la provenance de la sonorité) ; familier : grand désordre, agitation confuse et bruyante.

Si l’on disait : « quel tohu-bohu au Vieux-Port de Marseille un jour de match de coupe d’Europe, entre supporters anglais, russes et marseillais… » le mot ne serait sans doute pas assez fort, et le mot sport encore plus inadapté, sans doute !

Des affrontements entre supporters russes et anglais à Marseille. © Maxppp -

Des affrontements entre supporters russes et anglais à Marseille. © Maxppp -

Partager cet article

Repost 0
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 14:55

 

didascalie

 

Nom du passeur : Hélène, coach des lectrices de l'Agglo d'Aubagne et de l'Etoile et animatrice Ville lecture à Aubagne.

Lieu de découverte : La lecture à voix haure d'extraits de textes de Marcel Pagnol à l'occasion de la commémoration de ses 120 ans, et notamment la fameuse scène de la partie de carte dans Marius.

 

Une didascalie, dans le texte d'une pièce de théâtre ou le scénario d'un film, est une note ou un paragraphe, rédigé par l'auteur à destination des acteurs ou du metteur en scène, donnant des indications d'action, de jeu ou de mise en scène. Les didascalies sont intercalées dans le dialogue écrit, mais n'en font pas partie, et ne sont donc pas destinées à être prononcées sur scène. Elles sont notées le plus souvent en italique ou entre parenthèses. Elles sont comparables aux indications notées en italien sur les partitions musicales par les compositeurs depuis le XVIIIe siècle.

Le mot « didascalie » vient du grec « διδασκαλια » (didascalia), « enseignement, instruction », d'après le verbe « διδάσχειν », (didaskein), « enseigner, instruire ».

Source : Wikipédia

 

A l'occasion de la série de spectacles "Lire avec Pagnol", les bibliothécaires de l'Agglo ont lu à voix haute du théâtre : Marius de Pagnol, En attendant Godot de Samuel Beckett. En l'absence de mise en scène et de décor, Céline assure en général la lecture des didascalies en voix off. Sauf le soir où Jean-Luc la remplace et se trompe de page ! Oh la pagaille ! Mais le talent de tout le monde a bien rattrappé l'affaire et les spectateurs n'y ont vu que du feu.

 

Les mots sont des trésors - 26

Partager cet article

Repost 0
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 15:43

bistanclaque

 

Nom du passeur : Manuel Berri, traducteur de l'écrivain anglais David Mitchell

Lieu de découverte : le roman "Les mille automne de Jacob de Zoet" qui se passe en 1800 dans le comptoir commercial hollandais de Nagasaki au Japon : Dans les pièces sombres, les métiers à tisser loués bistanclaquent, bistanclaquent...

 

Le Bistanclaque ou Bistanclaque-pan est une onomatopée du parler lyonnais. Il désigne le métier à tisser (souvent un métier Jacquard) des ouvriers Canuts (quartier de la Croix-Rousse) d'après le bruit qu'il produit en fonctionnant :

  • bis : on appuie du pied sur la pédale. Cela relève une moitié des fils de chaîne ;
  • tan : le battant se repousse ;
  • claque : la navette (ou la canette) passe et bute au bord ;
  • pan : le battant frappe la dernière trame.

Source : Wikipédia

 

Il est vrai qu'il n'est pas utile d'interrompre sa lecture pour chercher la définition du mot car le contexte et la musicalité font bien comprendre qu'il s'agit du bruit des métiers à tisser. Mais, chapeau au traducteur, qui a été récupérer ce terme de métier issu d'un parler régional. Il serait amusant de voir comment la phrase était tournée dans la version anglaise...

Les mots sont des trésors - 25

Partager cet article

Repost 0
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 15:30

éphélides


 

Nom du passeur : David Mitchell, écrivain anglais traduit par Manuel Berri

Lieu de découverte : le roman "Les mille automne de Jacob de Zoet" : Derrière les éphélides de son miroir piqué , il observe ses yeux verts et son visage aux taches de rousseur.

Les mots sont des trésors - 24

Petite tache brunâtre ou roussâtre, apparaissant sur les parties de la peau exposées à l'air, due à l'action du soleil ou à une pigmentation particulière de la peau. Synonyme usuel : tache de son, de rousseur.

in Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales

 

Le terme est a priori plutôt médical, mais donne à la phrase une poésie et une profondeur, proche de la mise en abîme, tout à fait inattendue.

Partager cet article

Repost 0
25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 09:30

feuillure

ou comment la porte de la bibliothèque a de nouveau fonctionné correctement


Nom du passeur : Pascal, responsable des Services techniques de Saint Savournin qui se penchait sur le cas de la porte d'entrée de la bibliothèque municipale.

Lieu de découverte : Vous avez été nombreux à pousser ou tirer fort, voire FORT, voire TRES FORT... Et j'insultais régulièrement cet objet récalcitrant, sans effet... Et je craignais de retrouver l'un d'entre vous catapulté sur le trottoir ou dans l'entrée... Après diagnostic de l'expert, il s'est avéré que la porte passait au-delà de la feuillure de la partie fixe et s'y bloquait. Jean-Philippe a trouvé la petite butée qui évite ce dépassement et vous pouvez enfin accéder dans des conditions normales à la bibliothèque.

Une feuillure est une entaille pratiquée le plus ordinairement à moitié de l'épaisseur d'un dormant de fenêtre ou d'une dalle, destinée à recevoir une partie de menuiserie mobile ou fixe, un vitrage ou un platelage. (source : Wikipedia)

feuillure nf (menuiserie) entaille dans les cadres d'une porte, d'une fenêtre pour qu'elles ferment juste. (source : dictionnaire.reverso.net)

  

Les mots sont des trésors - 23

Partager cet article

Repost 0
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 13:22

punais


 

Nom du passeur : Naïlou qui voulait savoir si le roman qu'elle avait pris pourrait lui plaire

Lieu de découverte : la quatrième de couverture de "Le Grimoire d'Arkandias" d'Eric Boisset, un roman dans lequel le héros pour réaliser la recette d'invisibilité trouvée dans un vieux grimoire doit se procurer, entre autre, un oeuf punais.

 

 

Vieilli. Qui sent mauvais. Synonyme : puant.

Mot dérivé : Punaisie, subst. fém.,vieilli. Mauvaise odeur.

in Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales

 

Voilà sans doute qui explique le nom de l'insecte punaise, qui pue quand on l'écrase.

Partager cet article

Repost 0
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 13:35

ostéophyte

53798529_f5c8b5756d.jpg

Nom du passeur : Marine, étudiante en médecine, externe à l'APHM

Lieu de découverte : la minute culturelle du service de rhumatologie de l'hôpital Ste Marguerite... Où il faut rappeler aux étudiants que l'apprentissage du grec peut se révéler utile pour bien comprendre de quoi on parle.

 

Un ostéophyte est une excroissance osseuse anormale que l'on retrouve généralement au niveau des articulations. Les ostéophytes sont souvent appelés "becs de perroquet".

 

Et si on prend en compte l'étymologie du mot, on ne devrait pas parler d'animaux, mais plutôt de plantes, car l'excroissance se développe comme une pousse, mauvaise herbe osseuse. "-phyte" est en effet un suffixe qui vient du grec ancien φυτόν, phyton et qui s'ajoute à un terme pour signifier qu'il s'agit de quelque chose de :

  1. relatif aux végétaux.
  2. relatif à ce qui se développe, à ce qui croît.
  3. relatif à une excroissance.

Il n'empêche que, quelque soit l'étymologie, un ostéophyte peut être douloureux...

 

Et un néophyte alors ? Et oui ! C'est une jeune pousse ! Un externe en médecine est donc un peu un néophyte sachant reconnaître (ou pas) un ostéophyte.


 

Partager cet article

Repost 0
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 07:36

interlope


Interlope - Petits arrangements entre amis

 

Nom du passeur : Teodoro Gilabert, écrivain, plasticien et enseignant d’histoire et de géographie

Lieu de découverte : un de ses romans, "La belle mauve", voyage amoureux et initiatique, entre Nantes et Marseille.

 

De l’anglais interloper : navire trafiquant en fraude.

1. - Qui est suspect de combinaisons malhonnêtes, qui est le lieu de trafics louches - exemples : personnages interlopes, bars interlopes
2. -  Qui se fait en fraude, illégal - exemple : commerce interlope

 

Et moi qui avait fait tout un laïus à ma famille à propos de New York, ville interlope, persuadée que le mot signifiait "avec une population de toutes origines".... J'avais du entendre le mot employé pour Marseille et toutes les définitions intuitives à partir du contexte ne sont pas forcément les bonnes !

Partager cet article

Repost 0
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 07:25

parcimonie


L

Nom du passeur : Catherine, formatrice

Lieu de découverte : les activités quotidiennes et particulièrement professionnelles. J’ai toujours envie de blaguer avec le mot « parcimonie », nous dit Catherine, mais avec qui ?

du latin parcus : épargné ; Epargne rigoureuse, jusque dans les plus petites choses ; avec parcimonie : avec une mesure extrême, en s’en tenant au strict minimum ; exemple : faire des éloges avec parcimonie

Et Catherine d'ajouter : "C’est vrai que les éloges nous ont souvent faites avec parcimonie, avec une mesure extrême, en s’en tenant au strict minimum , on dirait même que c’est parcimonie qui s’y colle elle-même…" La bibliothécaire quant à elle n'a pas à se plaindre car Catherine n'a pas usé de parcimonie avec elle en ce qui concerne les éloges. Encore merci !

Partager cet article

Repost 0
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 16:51

anacoluthe

 

Nom du passeur : Archibald Haddock, plus connu sous le nom de Capitaine Haddock

Lieu de découverte : les bordées de jurons que peut lancer le Capitaine parfois coléreux et souvent alcoolisé (et vice-versa)... Accompagné du mot "anachorète", voir les mots sont des trésors - 17 

Peut-on être sûr que le Capitaine sait toujours ce qu'il dit ? En tout cas, comme nous, il aime le bruit des mots.

 

L’anacoluthe (ou anacoluthon) est une figure stylistique qui, par une rupture voulue de la construction syntaxique, conserve non seulement le sens et la facilité de compréhension mais apporte surtout un avantage à l'expression. (Wikipedia)

 

Bref, un mot qui sonne bien comme insulte, mais parfaitement inutilisable par ailleurs dans une conversation normale !

Partager cet article

Repost 0