Présentation

  • : Bibliothèque de Saint Savournin
  • Bibliothèque de Saint Savournin
  • : Pour tout savoir sur ce qui se passe à la bibliothèque de Saint Savournin (13)
  • Contact

La bibliothèque est un lieu public. Pendant les heures d'ouverture, vous pouvez y venir sans être inscrit si vous n'empruntez pas de documents.  Les animations et expositions sont ouvertes à tous sans restriction. Invitez vos amis !

Rechercher Sur Le Blog

S'inscrire à la bibliothèque, c'est gratuit pour tout le monde !

3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 13:49

Tocqueville : vers un nouveau monde de Kévin Bazot

 

Afficher l'image d'origine

 

Eté 1831. Alexis de Tocqueville et Gustave de Beaumont entreprennent un voyage aux Etats-Unis, dans la région des Grands Lacs, à la limite de la civilisation occidentale. Ils explorent les forêts sauvages, font le constat du déclin de la population indienne, de l'avancée inexorable de l'homme blanc et de l'urbanisation intense. Un portrait de l'Amérique des pionniers.

 

Cette BD est librement adaptée de "Quinze jours dans le désert" d'Alexis de Tocqueville. Ce récit de voyage est très intéressant et permet de mettre en perspective les idées qui agitaient les milieux intellectuels européens à cette époque. Ce texte peu connu de Tocqueville mérite d'être mis en avant. Les dessins, sans originalité particulière, nous montrent toute la splendeur de ce "désert" recherché par Tocqueville et Beaumont.

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Partager cet article

Repost 0
30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 13:06

Une odeur de gingembre de Oswald Wynd

 

Afficher l'image d'origine

 

1903, Mary Mackenzie, jeune Ecossaise de 20 ans, s'embarque sur un bateau, dûment chaperonnée par Mrs Carswell, pour aller à Pékin épouser l'attaché militaire britannique auquel elle a été promise. Dans ses lettres quotidiennes à sa mère, Mary décrit la vie à Pékin, l'insurrection des Boxers et les relations des Européens avec les Chinois.

 

Mais très vite, Mary va devoir partir au Japon où elle passera la plus grande partie de sa vie. Ce roman sous forme de journal intime et de correspondance, avait été chaudement recommandé par Linden lors d'un Club lecture et je confirme que cette histoire est tout à fait passionnante et  l'héroïne très attachante. On découvre le Japon et sa culture à travers des yeux d'occidentaux et on se demande parfois si les Anglais étaient beaucoup plus civilisés que les extême-orientaux à cette époque, notamment en ce qui concerne le statut réservé aux femmes...

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Partager cet article

Repost 0
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 12:57

Macaroni ! de Vincent Zabus et Thomas Campi

 

Afficher l'image d'origine

 

François, 10 ans, est contraint de passer quelques jours chez son grand-père, un ancien mineur, immigré italien, qui l'oblige à jardiner et à manger des légumes. Petit à petit, François apprend à connaître le vieil homme et découvre une part cachée de son histoire familiale. Un roman graphique adapté d'une pièce de théâtre et accompagné d'un dossier.

 

Le dessin de cette BD est très chaleureux et nous fait voir le Nord (les Hauts de France ?) avec les couleurs de l'Italie. Il y a aussi d'intéressantes trouvailles graphiques. Le scénario, en revanche, est un peu décevant car il passe trop vite sur la rencontre de ce grand-père et de son petit fils. On reste un peu trop en surface. Très bon moment quand même.

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Partager cet article

Repost 0
23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 09:09

La maison de Mathias de Breyne

 

 

 

Gab a deux passions : les voyages et la restauration de maisons. Il les retape, y habite un temps et s'en va. La dernière se situe dans les Pyrénées. Le temps est venu de la quitter et il passe une annonce qui retient l'attention de Magda. A la première visite, celle-ci tombe sous le charme de la maison, mais aussi sous celui du propriétaire. Premier roman.

 

Difficile de chroniquer ce roman tellement je l'ai trouvé indigent : écriture plate, intrigue sans surprise et remplie de poncifs. Heureusement, c'est court.

Afficher l'image d'origine

Partager cet article

Repost 0
19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 08:58

Quatuor de Anna Enquist

 

Afficher l'image d'origine

 

Heleen, Caroline, son mari, Jochem, et Hugo forment un quatuor musical, auquel s'ajoute la figure tutélaire de Reinier, 80 ans, ancien professeur et amant de Caroline, seul et de santé précaire. Une oeuvre sur la valeur thérapeutique de la musique et l'éthique médicale, sur fond d'abandon du soutien de la culture par l'Etat et de démantèlement du système de santé aux Pays-Bas.

 

Cela faisait longtemps que je n'avais pas eu une telle rencontre avec un texte ! C'est aussi le premier roman d'anna Enquist que je lis. Ici, tout est prenant, pertinent et, même si l'histoire se déroute aux Pays Bas, le propos peut se tranposer dans n'importe quel pays occidental. Le léger décalage dans un futur proche rend la peinture de cette société crédible. La souffrance des personnages est finement décrite sans pathos outrancier. La fin coupe le souffle. Heureusement qu'il reste la musique...

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origineAfficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

 

Partager cet article

Repost 0
16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 08:47

Jardin de printemps de Tomoka Shibasaki

 

Afficher l'image d'origine

 

Dans un grand ensemble d'habitations d'un quartier de Tokyo, Tarô, trentenaire, passe son temps à épier sa voisine qui elle-même observe la maison d'en face. Quand les voisins les invitent tous les deux pour fêter leur installation, l'occasion de s'immiscer un peu plus dans la vie de l'autre est toute trouvée.

 

Toute l'action se trouve dans le résumé. L'histoire et la narration laisse le lecteur au bord de l'étrangeté, mais rien ne bascule vraiment. Le texte est très contemplatif. Et comme d'habitude, aborder un texte traduit permet de découvrir une nouvelle culture...

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

 

Partager cet article

Repost 0
14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 08:39

Salam toubib : chronique d'un médecin appelé en Algérie, 1959-1961

de Claire Dallanges

 

Afficher l'image d'origine

 

A la demande de sa fille, Gilles Tardieu raconte sa participation à la guerre d'Algérie. A 24 ans, ayant fini sa thèse de médecine en 1959, il est parti en tant que médecin militaire en Algérie. Sur place, il a découvert le fonctionnement de l'armée et de l'administration, et la réalité de la guerre.

 

Cette BD n'est pas inintéressante, mais j'ai eu du mal pour deux raisons : le dessin ne me permettait pas toujours d'identifier rapidement le personnage mis en scène et j'ai trouvé le héros très antipathique.

Afficher l'image d'origine

Partager cet article

Repost 0
12 septembre 2016 1 12 /09 /septembre /2016 12:53

Le nuage d'obsidienne de Erik McCormack

 

Afficher l'image d'origine

 

En déplacement au Mexique pour une conférence, l'ingénieur des mines Harry Steen se retrouve dans une librairie de livres anciens pour se protéger d'un orage. Il y trouve un livre relatant un phénomène climatique inexpliqué ayant entraîné des morts dans un bourg écossais qu'il connaît. Il contacte alors un expert en livres rares de Glasgow. Il raconte aussi son enfance et son parcours.

 

Il s'agit d'un roman d'aventures autour du monde où le héros fuit un amour déçu. L'occasion pour lu,i qui se veut pragmatique et scientifique, de rapporter des anecdotes et des faits bizarres, de faire des rencontres avec des personnes elles mêmes assez "limites" sur le plan psychologique. Le livre et la fiction sont également présents pour mon plus grand plaisir. Mais où commence la fiction, où s'arrête la réalité ?

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Partager cet article

Repost 0
9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 13:10

Un travail comme un autre de Virginia Reeves

 

Afficher l'image d'origine

 

Alabama, années 1920. Roscoe T. Martin, électricien, s'est reconverti malgré lui en fermier. Dans une ultime tentative de sauver l'exploitation, il convainc Wilson, son ouvrier noir, de détourner une ligne électrique de l'Alabama Power pour assurer un meilleur rendement. L'escroquerie fonctionne jusqu'au jour où leur branchement sauvage coûte la vie à un employé de la compagnie... Premier roman, sélectionné pour le Prix Page America.

 

Il y a dans ce texte une force surprenante pour un premier roman. Certes, la violence est présente, mais l'auteur lui oppose une forme de naïveté parfois mêlée d'humour - comme lorsque l'électricien condamné pour avoir provoqué l'électrocution d'un ouvrier propose, pour alléger sa peine, d'électrifier la toute nouvelle chaise de la prison de l'Alabama ! Un vrai plaisir de lecture dévoré en 24 heures. Si j'avais pu voter, il aurait eu ma voix.

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

 

 

Partager cet article

Repost 0
7 septembre 2016 3 07 /09 /septembre /2016 13:11

Zaï Zaï Zaï Zaï de Fabcaro

 

Afficher l'image d'origine  Afficher l'image d'origine

 

N'ayant pu présenter sa carte de fidélité au supermarché, un auteur de bandes dessinées est confronté à un vigile avec qui il a une altercation. Il s'enfuit et sa traque provoque une réaction en chaîne. Coup de coeur 2015 du jury du prix Landerneau BD, Grand prix de la critique ACBD 2016, prix Libr'à nous 2016 (BD adulte), prix des libraires de bande dessinée 2016, prix SNCF du polar 2016 (BD).

 

L'avalanche de récompenses pour cette BD est largement méritée. Le plaisir de lecture est complet. Il s'agit d'une satire de notre société où le texte très drôle et décalé s'oppose totalement à un dessin froid et angoissant. Effet garanti ! Merci Natacha de me l'avoir fait découvrir.

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origineAfficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Partager cet article

Repost 0